Réclamez votre devis gratuit détaillé en quelques clics.

Caractéristiques des fondations

Comparez les devis des pros près de chez vous.

Les fondations sont des éléments architecturaux d’une habitation destinés à supporter la masse de la maison tout entière. Elles représentent donc un enjeu essentiel dans l’architecture des bâtiments, car elles assurent leurs stabilités et la pérennité de la structure, mais aussi s’opposent au tassement et aux infiltrations. Avant de bâtir la maison, il faut savoir installer connaître les propriétés du terrain, le viabiliser avant de mettre en place les fondations.


a


a



Les types de fondations


Il existe différents types de fondations, en fonction du type de construction et des propriétés du terrain à bâtir. Il y a alors :





  • Les fondations superficielles



Elles forment un type d’assise mise en place sur des sols capables de reprendre les charges du bâtiment. Celles-ci sont les méthodes les plus habituelles, car elles sont de faibles profondeurs, utilisées pour les constructions légères. Elles sont aussi constituées par des semelles avec une plus grande largeur que l’élément supporté. On distingue deux types de fondations superficielles, à savoir la semelle isolée qui est des fondations de poteaux et les semelles filantes qui sont des fondations des murs. On utilise surtout ce type de fondation sur des sols de bonne stabilité ne nécessitant pas de renforts particuliers.


Ce type de fondation présente des avantages tels que sa mise en œuvre est simple avec un faible coût lors de sa construction. Toutefois, les fondations superficielles sont très limitées en dimension à tel point qu’il est impossible de les utiliser dans les constructions à une forte profondeur.





  • Les fondations profondes



Elles sont des structures permettant de fonder un bâtiment en profondeur. Elles sont donc utilisées lorsque le sol récepteur se trouve à une très grande profondeur. L’avantage principal de ce type de fondation est qu’elle est prête à l’emploi et sa pose est effectuée rapidement. Les fondations profondes peuvent être des pieux qui sont des fondations élancées et composées par la tête, la pointe et le fût. Les principaux types de pieux sont les pieux battus, métalliques, en béton armé, forés, et creusés à la main. Les fondations profondes possèdent aussi des inconvénients, à savoir le fait qu’elles sont très coûteuses et nécessitent des matériels spéciaux pour la mise en œuvre.





  • Les fondations spéciales



On peut trouver des fondations sur radier général, par congélation et dans l’eau après épuisement dans les fondations spéciales. On utilise ce type de fondation dans les terrains difficiles (abrupts, à structures fragiles, etc.) et pour les constructions qui présentent une charge importante. Leurs points positifs résident dans la sérénité de mise en œuvre de l’ouvrage et la sécurité des usagers. En revanche, elles sont très onéreuses et nécessitent des ouvriers très compétents et des matériels spéciaux au cours de la construction.



Les normes de construction des fondations


La construction des fondations est soumise à des normes sur la prévention des risques naturels. Pour cela, tous les propriétaires devront avoir un document présentant l’état des risques de leurs habitations en cas de vente. Ce document vient du PPRN ou Plan de prévention des risques naturels.

Ces sujets peuvent vous interesser :

Partager la découverte du moment :

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?
VOS AVANTAGES
Découvrez des perspectives supplémentaires

Explorez nos articles connexes pour en savoir plus !